Certains inactifs, quand ils découvrent le prix d'un chiot lof se disent : " Je vais devenir éleveur! Il me suffit d'acheter une ou deux chiennes, et hop! C'est parti!"... Qu'ils relisent d'abord la fable de " Perrette et le pot au lait!" car ils vont découvrir certaines réalités!...
D'abord, en ce qui concerne le prix du chiot, je vous renvoie à ma note sur le sujet qui vous explique la liste des frais pour une portée quand on fait BIEN les choses!...
La première qualité requise est l'AMOUR de la race car seul l'AMOUR-PASSION va pouvoir faire tenir l'éleveur (éleveuse) au chevet d'une chienne gestante pour laquelle ça ne se passe pas bien et qu'il faut veiller plusieurs jours et plusieurs nuits en s'occupant des bébés le temps que la maman se rétablisse...Une telle situation n'est pas rare!... Et ne vous réjouissez pas trop d'une portée trop nombreuse, cela signifie que vous allez peu dormir les première semaines et que même si la maman est un mère extraordinaire et une usine à lait, il faudra quand même l'aider à nourrir ses bébés ...
 
Ensuite il faut savoir que le caractère du futur adulte va dépendre de ce qu'il va connaître les premiers jours et premières semaines de son existence: si on veut un futur chien bien dans sa tête, il est essentiel qu'il ne connaisse AUCUN STRESS au début de son existence. Pour cela, il faut que sa maman soit dans les meilleures conditions possibles pour exercer ses talents de maman.
 
Tout cela, c'est pour l'accueil des chiots... point d'arrivée d'un long parcours pour le choix des deux parents et leur longue préparation avant de les marier!
En effet, quand on est propriétaire d'une chienne, ce n'est pas quand les chaleurs arrivent qu'il faut penser au mariage! AVANT, pour espèrer avoir une portée qui donnera des chiots en BONNE SANTE, il faut avoir rempli beaucoup de conditions.
TERRE NEUVE MERMAIDS PRIDE GEISHA 2
D'abord, il faudra avoir fait confirmer sa chienne et/ou son chien afin qu'elle et il soient reconnus conformes au standard de la race et donc aptes à reproduire. La S.C.C. exige cet examen pour inscrire le (la) chien au L.O.F. Cependant, cet examen ne décèle que les " tares" (c'est le terme officiel) visibles du chien, qui, en général, ne sont pas les dangereuses pour la santé du chien. En effet, s'il lui manque une ou plusieurs molaires, s'il est légèrement prognathe, si un marron a des taches blanches...tout cela va interdire au chien de reproduire officiellement mais ne l-empêchera pas de vivre longtemps sans souffrir!
Par contre, il existe des tares invisibles susceptibles d'affecter sa santé et celle de ses enfants voire de provoquer une mort prématurée, c'est pourquoi les clubs de races, pour accepter d'afficher une portée, ont établi une liste des tests  pour rechercher les problèmes graves les plus courants dans cette race: pour le Terre-Neuve, radios des hanches et des coudes, tests des maladies cardiaques, recherche de la cystinurie... Pour la cystinurie, par exemple, il faut savoir des chiens testés  positifs de cette maladie va provoquer des coliques néphrétiques très douloureuses voire mortelles..., idem pour les maladies cardiaques. Pour ce qui est de la dysplasie des hanches ou/et des coudes, ce n'est pas mortel mais très handicapant et douloureux pour le chien que seules des opérations très chères peuvent soulager!...
 
 
 
Cela signifie que lorsqu'on est un éleveur sérieux donc amoureux de ses chiens, on ne veut pas risquer de produire des bébés qui vont vivre un calvaire donc on recherche des géniteurs testés.
Néanmoins, être éleveur ne s'improvise pas. Il faut un minimum de connaissances génétiques.
En effet, pour les Terre-Neuve, certains mariages sont à proscrire sinon les tests ADN vont révéler des incompatibilités. Cela signifie qu'on ne va pas laisser couvrir sa chienne par le chien du voisin, fût-il testé, il faut parfois faire des milliers de kilomètres pour optenir le meilleur croisement.
Alors, prenez un chiot pour avoir un compagnon de vie, avec un immense besoin d'AMOUR à donner et à recevoir et pas avec un esprit mercantile!